Bien choisir le skipper avec la location de voilier ?

Choisir le skipper avec la location de voilier

Comment louer un voilier avec skipper sans faire d’erreur risquée ?

location voilier avec skipper
Location de voilier avec skipper

Choisir le skipper avec la location de voilier n’est pas si évident si on ne veut pas prendre de risques. Voici quelques conseils :

  • Si vous acceptez que votre guide soit un marin d’eau douce, inutile de lire ce qui suit.
  • Si vous voulez qu’il soit beau, grand, viril et musclé, consultez une agence de mannequins.
  • Si vous voulez un capitaine, qui soit, à coup sûr fiable, qu’il connaisse la mer et les règles de navigation, il faut lui demander ses papiers. Même si vous n’êtes pas de la police. Rassurez-vous, il trouvera cela tout à fait normal.
  • Il doit trouver cela normal
  • Il doit vous faire un topo sécurité
  • Et par là même vous faire faire le tour du bateau
  • Les 4 rôles d’urgence doivent être affichés dans le bateau

Quant à son apparence, le fait d’être marin n’exclue pas la beauté, mais il n’est pas non plus obligé d’avoir une jambe de bois, de se balader avec un perroquet sur l’épaule et de jurer à chaque minute.

Un voilier doit être gréé, son skipper agréé.

Il doit pouvoir justifier devant vous de sa formation, des épreuves qu’il a passées, de l’obtention de son brevet et de son enregistrement auprès des autorités compétentes. Les documents qu’il devra vous montrer seront : son livret de marin qui prouve qu’il dispose bien officiellement des compétences requises, son Rôle d’Equipage ou d’Entreprise qui prouve qu’il exerce bien une activité agréée par les « Affaires Maritimes ». Vous pouvez aussi lui demander le certificat médical d’aptitude des Gens de Mer de l’année en cours. Ce sont les principaux documents qui accréditent de la compétence et la légalité de l’activité du skipper.
La sécurité à bord ? On ne plaisante pas avec ça : la mer est un espace magnifique qui procure des sensations extraordinaires, mais il ne vous aura pas échappé qu’on se fatigue à nager tout seul au milieu de l’océan. Un homme (ou une femme) à la mer, il vaut mieux éviter. Ou bien, il faut pouvoir le (la) récupérer très vite. De même qu’on négocie avec les vents et qu’on ne fonce pas tête baissée dans une tempête.
Un bon skipper sait faire tout cela. Il l’a appris. C’est son métier.

Bien choisir son voilier

Et il ne s’agit pas simplement de l’homme. Il s’agit aussi du bateau. Vous voulez faire de la voile, pas du zodiac ou du rameur ? Pour que votre plan bateau ne devienne pas un plan galère, renseignez-vous sur les capacités et les performances du voilier sur lequel vous envisagez d’embarquer : l’idéal est un bateau polyvalent taillé pour la balade aussi bien que pour la régate ! Il doit être solide, puissant, entretenu et vérifié. Les équipements doivent être fonctionnels, prêts à être utilisés. Les dimensions importent aussi. Si vous voulez dormir avec le pied du voisin dans le nez, vous avez raison de ne pas trop vous soucier de l’espace à bord ! Et la douche ? Et le carré cuisine ? Un bateau agréable est une petite maison sur l’eau !

carré voilier confort
Carré d’INTREPID, Sun Fast 52

Le bon skipper

En résumé, un bon skipper est garant de votre bien-être et de votre sécurité. Il doit pouvoir vous fournir toutes les pièces justificatives qui prouveront qu’il est un professionnel. Il a roulé sa quille. Il pourra prouver son expérience. Il connaîtra son bateau. Il l’aura entretenu et saura réparer une éventuelle avarie.
Bref, pour partir du bon pied en toute sérénité, choisissez l’équipage qu’il vous faut !

skipper
Ce peut être lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.