Larguer les voiles en amoureux


Larguer les voiles en amoureux ? Voilà une idée qui ne manque pas de sel…

10 bonnes raisons de passer sa lune de miel en mer

1- Etre heureux à 2 c’est d’abord « respirer bien » ensemble.

2- On se projette vers un bel horizon où les infinis se conjuguent, libérés des conditionnements terrestres.

3- Manoeuvrer, régler les voiles, participer à la vie à bord… On teste ensemble les coups de vent de la vie !

4- Les nuits sont magnifiques. Au delà des voiles, la lune semble … de miel brillant.Et si le miel n’est pas amer, la beauté de la lune est à la mer, certaines nuits.

5- Aucune expérience n’est plus propice au romantisme tant on assiste à des phénomènes magiques : ciels changeants et magnifiques. Rien n’est plus beau qu’un lever de soleil en pleine mer, à part peut-être… un coucher de soleil avec son rayon vert. Le plancton fluorescent dans l’écume des vagues la nuit rend la mer quasi surnaturelle.

voilier sous voiles
Coucher de soleil en pleine mer : c’est à vivre !

6- Rire ensemble, émerveillés des jeux des dauphins devant l’étrave…

7- Vous ancrerez dans des petites criques d’îles de rêve à l’écart de tout, accessible seulement par la mer et nagerez dans des eaux sans fond ou transparentes et turquoises.

8- Ou bien vous pourrez plonger et nager au large quand l’envie vous viendra, et puis éventuellement se réchauffer … mutuellement

9- Les sens attisés par le vent du large, offrez-vous des nuits d’amour dans l’infini avec juste le clapotis des flots qui susurre une caresse musicale. Le bateau suit les mouvements du bassin… de navigation (et vice versa !) Vous vous endormez dans les bras, bercés par les vagues et vous réveillez avec les rires des mouettes.

10- « La mer est ton miroir, tu contemple ton âme » (C. Baudelaire).
Une croisière en voilier est la meilleure aventure pour se découvrir, confirmer sa flamme et … se jeter à l’eau !

Embarquer sur INTREPID

COMMENT VENIR AU PORT DE LORIENT LA BASE pour embarquer sur INTREPID

Par le train : Paris Montparnasse – Lorient (3 heures)

  • Gare de Lorient + Taxi

En avion : de Paris ou Lyon >> Aéroport de Lorient Lann Bihoué

En voiture :

De Paris Autoroute A 11 >> Rennes >

De Rennes >> Lorient : RN 24 puis RN 165

Sortir de la Nationale 165 direction Lorient par la rocade

Suivre « Lorient Les Ports »

Au bout de la rocade, au grand rond-point, 2ème sortie à droite ;

Prendre la 2ème à droite ;

Au bout à gauche ;

Passer le panneau « sens interdit », vous arrivez sur le parking gratuit de la cité de la voile.

Vous continuez à pieds dans la même direction en longeant le quai et vous arrivez à la passerelle qui descend sur le ponton central.

Votre voilier INTREPID se trouvera le long de ce ponton central après le ponton.

Si vous êtes perdus, n’hésitez pas à m’appeler au 06 89 33 74 36

 

Bienvenu à bord !

 

Embarquer sur Intrepid
Intrepid au ponton de Lorient La Base

Dictons marins, proverbes et citations choisis sur la mer et les marines..

Les dictons marins, proverbes et citations que je vous propose ici, ont été choisis pour vous parmi quelques centaines chinés ici et là.

Certains valent leur pesant d’ormeaux et auraient pu être écrites par Pierre Dac, Francis Blanche ou Michel Audiar !

Et j’ajoute à la fin quelques perles dont 3 ont été entendues par mes propres oreilles !

Bonne lecture ! amusez-vous !

 

Dictons marins.

Si tu veux beau temps, navigue souvent.

En mer, le plus grand danger, c’est la terre.

A vieille carte, nouvelle épave.

Pingouin dans les champs, hivers méchant.

 

dictons marins temps virer
Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer

Quand la mer baisse, les rochers montent.

Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistro.

Horizon pas net, reste à la buvette.

Mais quelle faute a commis ce Paré pour qu’on cherche toujours à le virer ?

Rouge à babord, verre à ras bord.

A force de contempler la mer, on fini un jour par la prendre.

Demain soufflera le vent de demain.

En rentrant au port, le vert est à tribord, le rouge est à bâbord, le verre de rouge est à ras-bord.

Qui godille impressionne les filles.

Qui met le moteur est un petit joueur.

Qui sort du troquet doit rester à quai.

Petite pluie abat grand vent.

 

dictons marins cap grain
Si tu veux faire un vieux marin, arrondis les caps et salue les grains

 

Qui boit la mer pisse des pierres, qui boit du rhum s’en étonne.

Vent de nordé, cap à la bolée.

Suroit le doux, noroit le fou.

Vent contre courant, t’en prends plein les dents.

Femme à bord, la cuisine s’améliore.

Casquette à l’envers, c’est qu’il y a de l’air.

Bon cuisto à bord, c’est de l’or.

Quand surfent les oursins, reste à terre, marin !

Celui qui bavarde trop, n’est pas encore sur l’eau.

Mouette en haut du mât, fiente bientôt sur toi.

Mouettes au lac, la mer en vrac.

Qui pisse au vent, mouille son caban.

Plus l’amer est haut, plus la mer est basse.

Penon en bas, reste au ponton.

Femme de marin, femme de chagrin.

Une mer calme n’a jamais fait un bon marin.

Tout bateau non baptisé est mené par le diable aux rochers.

Position estimée: endroit sur la carte où vous êtes sûr de ne pas être

Plus tu vieillis, plus le vent est fort, et en plus il est toujours de face

Celui qui veut aller au fond des choses, fera bien de penser à relever la quille (pour les dériveurs)

S’il y a embrun, il y aura rendu !

Qui tient le bon bout arrive généralement à bon port.

Mai frais et venteux, fait l’an aventureux.

Ciel rouge le matin, météo du jour chagrin.

Cercle de lune n’abat jamais mât de hune, car le capitaine attend grand vent.

On dit mouiller l’ancre au lieu de jeter l’ancre car elle peut toujours resservir.

 

 

dictons marins météo vent
Goelan volant bec en avant, signe de mauvais temps. Goelan volant sur l’dos, ne fera pas le temps beau. Goelan ne volant plus … ne fera pas beau non-plus.

 

Proverbes (ou autres dictons marins)

Pas de vent, pas de vague, pas d’eau, pas de vague non plus. (proverbe chinois)

L’eau est la même des deux côtés du bateau. (proverbe finlandais)

Seul l’imbécile teste la profondeur de l’eau avec les deux pieds. (proverbe africain)

On se sent souvent à l’étroit quand on est au large. (proverbe conjugal et marin)

Si ta moitié assure le quart, ne lui reproche pas de faire trois fois rien. (proverbe conjugal et marin )

Les mers calmes n’ont jamais fait les marins d’expérience. (proverbe africain)

En eaux calmes, tout bateau a un bon capitaine. (proverbe suédois)

N’attends pas que ton bateau entre au port. Rame à sa rencontre. (proverbe absurde)

Le bateau qui n’obéit pas au gouvernail le fera sûrement au rocher. (proverbe breton)

Ce sont les eaux les plus profondes qui font le moins de bruit. (Proverbe du Guatemala)

 

Citations (pouvant devenir des dictons marins)

En avril, on ne découvre pas une île. (dicton d’explorateur)

Qu’un marin se mette à l’eau ne signifie pas qu’il renonce à l’alcool.

Le principe d’Archimède ne remplacera jamais une bonne vieille bouée.

On ne baptise pas un bateau Camembert de peur de le voir couler.

Comme il ne pouvait contrôler ni le vent, ni la femme, l’homme inventa les voiles.

En mer, rien n’empêche que le mardi soit jour du poisson.

La mère qui, sur la lame erre, de la mer ne voit que l’amer.

Si ce n’est pas la mer à boire, pourquoi y jette-t-on des bouteilles ?

Ne va pas croire que faire des ronds dans l’eau signifie gagner sa vie en mer.

Petit temps, grand foc, gros temps, petit foc ! Dans la marine à voile, on a le sens de la moyenne.

Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est. (Alfred de Musset)

La baleine ne sachant pas lire, elle ignore les règles de priorité en mer.

Que peut-on manger dans la sirène sans être traité de cannibale ?

Lancer une corde est assez facile, le plus dur est de choisir quel bout lancer.

Avant de lever l’ancre et la voile, va donc réveiller le vent pour qu’il se lève aussi.

Qui met la barre trop haut aura du mal à piloter assis.

Est-ce qu’une navigatrice qui avait un gaillard avant, le retrouve après une solitaire ?

Je me suis toujours demandé quelle faute avait commise ce Paré pour qu’on cherche toujours à le virer.

C’est généralement au creux de la vague que tu en as plein les bottes.

Quand le vent tombe, tu ne trouveras jamais une bonne âme pour l’aider à se relever.

Vent au visage rend l’homme sage, poisson dans le dos le rend penaud.

On affale un génois, on avale une génoise. Jamais l’inverse.

Faut-il que la vie en mer soit pénible pour qu’ils essaient tous de battre des records de traversée !

depart course The Bridge
Départ de la course The Bridge 2017

Je déteste recevoir des paquets de mer surtout lorsque le port est dû.

Le dicton Qui sème le vent récolte la tempête n’est jamais qu’une histoire de grains.

C’est bien beau d’être seul maître après Dieu, mais qu’est que je vais faire, si, un jour, Dieu revient ? (un capitaine)

Qui navigue au près fait l’économie d’une longue-vue.

Je connais un moyen radical pour guérir le mal de mer : l’échouage sur un banc de sable.

Si le temps devient gros, il devient également grand (temps de rentrer !).

Sauf en régate, le bateau est la seule activité où échouer n’a jamais été synonyme d’échec.

La voile est la seule activité où tu peux changer de bord sans retourner ta veste.

Qu’un marin se mette à l’eau ne signifie pas qu’il renonce à l’alcool.

Se mettre au trapèze pour faire des ronds dans l’eau est une insulte à la géométrie et à la manoeuvre en général.

Le marin est par essence un séducteur. Ne dit-on pas accoster, aborder ou même draguer une femme ?

Que le temps soit frais ne l’empêche pas de se gâter.

Tout mousse vous le dira, faire le pont n’est pas de tout repos.

Tout psychanalyste vous le dira, c’est à l’écoute qu’on guérit le mal de mer.

Qui est mis sur écoute a tout intérêt à bien s’entendre avec le barreur.

A l’entrée du port, la bouée le prouve. Rien ne vaut l’immobilisme pour remonter du creux de la vague.

Moins t’as d’assiette, plus tu prends la tasse. (Archimède)

La mer efface la trace des bateaux pour leur permettre de disparaître à l’horizon.

Le marin a rarement de vague à l’âme. Celles qui l’entourent lui suffisent.

Egale pour les gros yachts et les petits voiliers, la marée réduit à coup sûr la fracture sociale.

La mer est comme la femme, une fois formée, elle fait chavirer les hommes.

Lavé ou non à grande eau, le pont permet toujours de traverser les pieds au sec.

En embarquant deux termites sur un bateau en bois, Noé fit preuve de courage.

Je me demande quelle serait la profondeur de l’océan sans les éponges. (S. Wright)

Tout flotteur vire aux dépens de celui qui tient l’écoute. (un skipper de cata)

Qui veut aller au fond des choses fera bien de relever la quille.

On peut très bien renvoyer un génois sans froisser l’orgueil italien.

C’est bien beau de mener quelqu’un en bateau, c’est encore mieux s’il sait border les voiles.

Qui aura le vent dans le dos le lundi de Pâques risque aussi d’y avoir un poisson.

Qui ne change pas de cap a toutes les chances d’atteindre sa destination, surtout par vent arrière.

Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste attend qu’il tourne et le réaliste borde les voiles.(William Arthur Ward)

Les vrais paradis sont les paradis qu’on a perdus. (Marcel Proust, avant le GPS !)

Le monde est un spectacle à regarder et non un problème à résoudre. (Jules de Gaultier)

Dieu a créé la mer et il l’a peinte en bleu pour qu’on soit bien dessus.

La mer est un immense désert où l’homme n’est jamais seul, car il sent frémir la vie à ses côtés. (Jules Verne)

La meilleure manière de quitter le port de vue est de fermer les yeux. (un plaisancier qui écoute trop la météo !)

Toute l’eau de la mer ne peut pas couler un bateau tant qu’elle ne rentre pas à l’intérieur.

Même salée, l’eau est mouillée. Ce n’est pas par hasard. (Almanach du marin breton)

Le vent, la vague, l’étoile … vous répondront : Il est l’heure de s’enivrer! (Charles Baudelaire)

Par temps de cochon, je reste au port. (F. Michon)

A force de se pencher sur la mer, les étoiles sont tombées dedans. (un poète inconnu)

Par vent debout, le bateau s’arrête, quand le vent se lève, le bateau repart.

Printemps ici, automne en Australie, serait-il impossible que tous les marins du monde soient heureux en même temps ?

Le Vendée Globe va si vite que les coureurs n’ont plus le temps de poster leurs cartes de voeux.

Celui qui ne voit rien d’étrange n’a jamais regardé un homard en face. (Villiers de l’Isle Adam)

homard pêché
Etrange face de homard

Il faut avoir vraiment faim pour avoir un creux de sept mètres. (S. N. Haques)

Il ne faut pas confondre le mal de mer et le complexe d’Oedipe. (Sigmund F.)

A l’approche du réveillon, pensons à toutes ces bouteilles de champagne fracassées contre des bateaux.

Rien n’interdit d’appareiller pour l’Ile de Pâques le jour de Noël

Ce n’est pas en jetant du Prozac à la mer, qu’on sort d’une dépression. (Un navigateur solitaire)

Si vous voulez aller sur la mer sans risque, n’allez pas en bateau mais allez sur une ile !

Le poisson est le chameau de la mer, la preuve, il n’a jamais soif

En mer, rien n’empêche que le mardi soit jour du poisson

Qui remonte sans cesse du poisson dans son spi doit ouvrir une conserverie.

Ne point attendre la soif pour tirer l’eau du puit !

La mer réjouit notre âme, parce qu’elle est, comme elle, aspiration infinie et impuissante, élan sans cesse brisé de chutes, plainte éternelle et douce ! (Marcel Proust)

 

Les perles !

C’est parce que la terre est ronde que le premier janvier tombe le même jour sur toutes les mers du monde !

Aucune partie du trou qui ne peut excéder 160 mm dans aucune direction, est à plus de 210 mm du sommet. (règles de l’Europe !)

Ce n’est pas dire, qu’il faut faire, c’est faire qu’il faut faire. (réel proverbe maritime !)

Eau tarie, pas besoin de foc. (dicton absurde ! )

En mer, comment tu fais demi-tour ? (un citadin qui n’a jamais été sur l’eau)

On arrive au port, il faut mettre les airbags ! (un plaisancier occasionnel)

En voilier, il faut se méfier des courants de fond ! (le même plaisancier occasionnel)

Voilier avec skipper destination Ouessant

Voilier avec skipper destination Ouessant

Prendre le large pour le bout du monde en voilier, ça vous tente ? C’est très facile et pas besoin d’une année sabbatique ni d’un budget de millionnaire !

Topsail propose des croisières de 5 à 7 jours à bord d’Intrepid, un voilier de modèle Sun Fast 52 aménagé pour la croisière confortable, à destination de l’île d’Ouessant, au bout de la Cornouaille bretonne.

Après une navigation en Bretagne sud en deux ou trois étapes, en passant par l’archipel de Glénan, vous entrerez en mer d’Iroise par le Raz de Sein en virant le phare de la Vieille.

Vous découvrirez cette mer fantastique parsemée de cailloux dans l’archipel de Molène, avant d’arriver à Lampaul après avoir emprunté le passage du Fromveur avec son courrant impressionnant.

L’île d’Ouessant est située à 11 milles au large de la Pointe Saint Mathieu (Finistère nord).

Ouessant- Le Creac'h

Le Creac’h et la Baie Lampaul

Ouessant Le Stiff

Le Stiff

Si l’’on accoste au Stiff, à l’est de l’île, on aborde un autre monde. La lande splendide s’égaille au milieu de roches, mêlant le parme des bruyères et des callunes, le jaune des ajoncs et des genêts, le bleu et des giroflées et des agapanthes bleues en été qui font ressortir les jaunes et rouges potentilles.

mouillage

Porz Darland

A l’ouest, dans la pince, le bourg principal de l’île, Lampaul, doit son nom à l’ermitage (« lann ») de Saint Paul-Aurélien débarqué en 517. Le charme de Lampaul, réside dans les habitations aux façades blanches et volets bleus, marquées des insignes des navires de pêche. Et la rareté des voitures, réservées aux autochtones.

mouillage ouessant

Enez an Ero

L’île d’Ouessant dispose, comme d’autres îles de Bretagne, d’un micro-climat. Il peut faire mauvais sur le continent et soleil sur l’île. Les prévisions de température sont souvent plus basses qu’en réalité.

Cette terre du large abrite aussi une faune particulière. Le mouton noir d’Ouessant, la plus petite espèce de moutons au monde est encore élevé sur l’île. On pourra aussi y voir des phoques gris sur la côte nord, près de lîle Keller, des cormorans huppés et des Fulmars Boréals qui nichent sur les falaises orientales d’Ouessant.

Ouessant, est un monde à part, emblématique des terres authentiques de Bretagne, préservée et magnifique.

Idéal pour une croisière en famille ou entre amis, vous passerez un moment hors du temps et apprécierez les bienfaits de la mer, l’air du large et la cuisine bio du bord et reviendrez à terre regonflés de ces énergie pures !

Pourquoi et comment louer un voilier avec skipper ?

croisière groupe voilier

Pourquoi et comment louer un voilier avec skipper ?

Louer un voilier avec skipper est sans doute la meilleure formule pour des navigations sereines.

croisière groupe voilier
A bord d’Intrepid

Pourquoi ?

Vous et vos amis ou votre famille voulez louer un voilier.

Quelques soient les compétences de chacun en matière de navigation en voilier et leurs attentes, plusieurs modes de locations s’offrent à vous.

Louer un bateau de particulier.

L’intérêt de cette location ne réside que dans le coût. Mais les risques en valent-ils la chandelle ?

Vous n’êtes en rien préservés contre tous genres de surprises. Il vaut mieux bien connaître les bateaux pour effectuer une bonne visite de contrôle avant départ. Il serait aussi préférable de connaitre le propriétaire.

Vous pouvez passer par un professionnel qui loue des bateaux de particuliers. Cela limite un tant soit peu les risques et les mauvaises surprises.

Pour l’une ou l’autre de ces locations, il sera vivement recommandé de souscrire une bonne assurance pour les passagers.

Les loueurs de bateaux

Si vous vous en sentez capable, vous pouvez contracter une location auprès d’un loueur de voiliers.

Ce ne sera pas forcément sans difficulté, avant, pendant et après votre séjour.

Tout d’abord, si vous ne présentez pas de références suffisantes aux yeux du loueur, celui-ci vous fera engager un skipper. A votre charge (200€/jour). Mais vous conserverez l’entière responsabilité du bord, comme si vous-même dirigiez totalement le voilier, parce que c’est vous son employeur !

Si vous n’avez pas besoin de skipper, c’est mieux ! Mais vous ne serez pas forcément à l’abris des surprises désagréables, du genre casse ou avarie. Si celles-ci surviennent du fait d’un défaut d’entretien, vous aurez du mal à prouver cette cause exclusive et à ne pas payer, ne serait-ce qu’une franchise.

Personne n’est à l’abri d’une erreur. Dans le milieu maritime, souvent inhabituel pour vous, elle peut arriver à des termes très fâcheux…

Autres petits désagréments : vous devrez verser une caution (qui sera bloquée si un des problèmes évoqués plus haut survient). Vous devrez aussi vous soumettre à l’inventaire avant départ et à l’arrivée, ainsi qu’a des explications sur le fonctionnement des divers équipements ou la lecture de leurs notices.

Vous devrez vérifier l’état de fonctionnement des moteurs (inbord et annexe), des équipements électroniques et ménagers…

Et vous livrer à la corvée de l’avitaillement.

Louer un voilier avec skipper à un armateur-skipper professionnel

Louer un voilier avec skipper est assurément la solution la plus intéressante en terme de rapport qualité/prix ou sérénité.garanties/prix.

Pourquoi ?

Louer un voilier avec skipper vous apporte les services d’un skipper qui vous accompagnera et sera à votre écoute pour optimiser le déroulement de votre croisière.

louer un voilier avec skipper à votre écoute
Un skipper à votre écoute

Sécurité :

Il vous fera profiter de votre croisière en toute sécurité, sans que vous ne supportiez aucune responsabilité. Votre skipper dispose d’une grande expérience de la mer et de la navigation. Il a suivi une solide formation sanctionnée par un Brevet Marine Marchande et possède parfaitement la règlementation maritime.

Votre armateur-skipper connait par cœur  son bateau, maintenu en parfait état de navigation, ses réactions, ses possibilités et ses limites et saura aussi appréhender les vôtres et vos capacités au premier abord. Il pourra ainsi adapter au mieux votre programme de navigations en fonction des conditions météo et du temps imparti et vous apporter toute…

Tranquillité :

Après quelques recommandations d’usage, vous larguerez les amarres en toute sérénité, dégagés de toute responsabilité, quelque soit le problème qui pourrait survenir.

Les passagers à bord bénéficieront aussi d’une bonne assurance tous risques, au cas où, malgré tout, un désagrément majeur surviendrait (vol, casse, blessure…).

La plupart des skippers-armateurs propose maintenant « l’avitaillement à bord » inclus dans la prestation, éventuellement selon votre propre liste. Vous ne perdrez pas une matinée à faire vos courses avant de partir.

Vous apprécierez une tranquillité maximum parce que vous aurez aussi un maximum de :

Liberté

Louer un voilier avec skipper vous donne toutes possibilités de vivre votre croisière comme vous le désirez à chaque moment.

Après les indications du skipper, vous pourrez choisir votre destination, les escales et même votre manière de naviguer (sportive ou posée, avec recherche de vitesse et de sensations ou très tranquillement).

Vous choisirez aussi de participer activement aux manœuvres (quand vous le souhaiterez) ou de vous laisser voguer en savourant le farniente, d’apprendre ou de vous perfectionner en matière de navigation en habitable en maximisant les manœuvres ou juste « refaire de la voile » en croiseur, juste de la manière dont vous le désirez.

Louer un voilier avec skipper : la totale liberté
Farniente en navigation

Les seules tâches qui vous seront suggérées, sont celles de la vie quotidienne à bord. Ceci, pour une meilleure convivialité et une meilleure marche du bateau, contribue aussi à votre …

Confort et bien-être

Les skippers ne se loue pas avec leur bateau avec pour seul objectif la lucrativité (comme c’est le cas d’un loueur de bateaux seuls) mais exerce une activité basée sur la passion de naviguer et le partage.

Il est donc évident qu’il va soigner l’entretien de son voilier et son service pour vous apporter un maximum de confort et de bien-être.

Il connait très bien sa région et vous fera découvrir ses petits coins et mouillages préférés que seuls les locaux connaissent et il partagera ses connaissances sur sa région.

Pour votre bien-être, vous bénéficierez en plus, chez TOPSAIL d’un avitaillement de qualité constitué autant que possible, de produits frais, locaux et … biologiques !

Prix

Louer un voilier avec skipper vous donne l’impression au premier abord (ou selon les aprioris) que le tarif sera plus élevé.

Cependant il convient de considérer le cout total de votre croisière.

Prenons un exemple :

Un voilier de 45 à 50 pieds (14 à 15m) disposant de 8 couchages en cabines se loue en Bretagne sud, en haute saison (juillet-aout), 3400 à 3700€. Sur ce prix, s’ajouteront toutes les options que vous serez susceptibles de souscrire pour une plus grande « tranquillité » de vos vacances : assurance des passagers (300€), annexe motorisée (100€), spi (50€), nettoyage (50€), lingerie de literie (50€).

Ajoutez à cela les services d’un skipper qui vous sera recommandé ou imposé. A 200€ par jour, vous le rémunèrerez 1400€ la semaine.

Ajoutez pour 50 à 100 € de carburants moteur inbord et moteur d’annexe, de gaz et de piles, vous dépenserez en réel pour votre semaine de location, entre 5400 et 5800 € pour un 45 à 50 pieds.

De plus, vous aurez une totale responsabilité en cas de problème !

En comparaison, avec TOPSAIL dont le voilier course croisière de 52 pieds basé à Lorient, vous disposerez de toutes les options (citées ci-dessus) incluses dans la prestation, pour un tarif en haute saison de 4584€, soit plus de 1000€ de moins avec la sécurité, la sérénité, la tranquillité, la liberté et le bien-être en plus !

Le cas particulier du N.U.C.

Le statut des Navire à Utilisation Commerciale, apporte des garanties supplémentaires non négligeables.

Ils sont dotés d’une pharmacie importante pouvant parer à tout problème médical d’urgence, suivant les prescriptions d’un médecin régulateur contacté au moyen du matériel de télécommunication.

Ils sont annuellement contrôlés en termes de sécurité, d’hygiène sanitaire, d’équipement de télécommunication, de lutte contre l’incendie, de structure et flottabilité, par les Affaires Maritimes.

C’est dire si la sécurité de ces bateaux est optimum !

L’Intrepid de TOPSAIL est enregistré en N.U.C. au Affaires Maritimes !

Voilier avec équipage.

Là on passe dans un tout autre univers, celui du yachting.

Vous aurez à votre disposition non seulement un skipper, mais aussi une hôtesse ainsi que, éventuellement, des matelots.

Les voiliers concernés sont de véritables yachts, à l’état neuf préservé, de 70 pieds (21m) et plus et sont loués à des conditions bien différentes. Comptez 15000€ au minimum, pour une semaine.

Conclusion :

Que vous soyez navigateur chevronné ou totalement novice, que vous vouliez apprendre la navigation en croiseur ou farnienter durant vos vacances, que vous souhaitiez vous balader en mer ou « bouffer du mile » sportivement, la plus intéressante de ces façons de naviguer, explorer, vivre la mer, est sans conteste, de louer un voilier avec skipper – armateur.

Particulièrement l’Intrepid de TOPSAIL qui vous propose le mieux au tarif le plus serré.

Dernier avantage et non des moindres : si vous êtes seul, à 2 ou 3, vous pouvez rejoindre un petit groupe déjà constitué en bordée !

Alors, n’hésitez plus : vivez dès maintenant votre croisière !

Louer un voilier avec skipper : le bien-être en mer
Le bien-être est en mer

Le bien-être est en mer !